Pourquoi les outils « On premise » ont encore de l’avenir en cabinet d’expertise comptable ?

Pourquoi les outils « On premise » ont encore de l’avenir en cabinet d’expertise comptable ?

21 octobre 2021 Non Par IloaBlog

Si l’évolution des outils de production et de gestion de cabinet d’expertise comptable vont massivement vers le SaaS (et le web natif), le « On Premise » a encore des arguments et quelques beaux jours devant lui…


Iloa est la seule solution de gestion intégrée pour les cabinets d’expertise comptable à la fois On Premise et SaaS pour respecter votre choix et synchronisable aux gammes principales (Cegid, Quadratus, Sage, Agiris, ACD).


Les avantages du « On Premise »

  • Certains éditeurs permettent encore l’achat de licence mais cela tend à disparaître.
  • Le cabinet installe ses outils sur ses propres serveurs ce qui coûte nettement moins cher qu’un service en SaaS.
  • Si l’Internet est de mauvaise qualité ou très cher localement, cela n’est pas un problème et le On Premise est préférable.
  • Le On Premise permet une meilleure personnalisation de la solution et des services, mais également des connexions à volonté aux bases de données des « anciens produits » encore très répandus sur le marché (Quadra GI, Sage Coala,…) et aux données clients afin de créer des statistiques personnalisées (par exemple vers Power BI de Microsoft).
  • Vous maîtrisez totalement vos données : confidentialité, sécurité.
  • Vous êtes « immunisé » contre les pannes d’Internet (rappelez-vous l’incendie et la panne récente chez OVH), contre les coupures par l’éditeur (problèmes relationnels, impayés…) et contre les pertes irrémédiables de données (incendie d’OVH) : en cas d’accident climatique ou technique, de piraterie… ces choses peuvent arriver déclenchant aussi la perte de dizaines de jours de production. Un cauchemar en période fiscale ou plus simplement de TVA…
  • Si vous êtes un cabinet déjà mature, ce choix d’internaliser des compétences informatiques se justifie.

Mais : vous devez gérer votre infrastructure (hardware, sécurité, mises à jour) ce qui a également un coût.

Cependant, les coûts informatiques peuvent rester sous la barre des 3% du CA. Dans un contexte où la rentabilité des missions baisse, cela n’est pas négligeable.

Les avantages du « SaaS »

  • Si vous n’avez pas de DSI ou de prestataire externe, vous n’avez pas à gérer les mises à jour, la sécurité et l’infrastructure (hardware + protections).
  • Si vous êtes multisites, vous évitez les connexions TSE qui ont elles aussi un coût important.
  • L’ouverture des outils à de nouveaux utilisateurs est très simple et quasi instantanée.
  • Si vous êtes un cabinet jeune, vous concentrez votre temps sur votre prospection et vos premiers clients, sans en perdre sur l’informatique.

Mais : le coût de votre informatique risque vite de dépasser la barre des 5% du CA et la refacturation des outils aux clients est rarement le choix gagnant pour un cabinet, qui hypothèque alors la généralisation des outils collaboratifs. Il faut rester attentif à la marge du cabinet qui ne doit pas être trop aspirée par l’informatique.

Vous perdez votre autonomie ce qui peut stratégiquement poser problème (voir les soucis avec quelques grands éditeurs connus de la Profession).

Le tout Internet est séduisant mais…

…il n’est pas exempt d’inconvénients : si les GAFAM et les éditeurs du monde entier ont tout fait pour pousser le marché depuis 10 ans vers le SaaS, ce n’est pas totalement totalement innocent vis à vis de l’évolution de leur chiffre d’affaires et de leur rentabilité !

Il vous faut donc peser le pour et le contre en fonction de votre situation :

  • outils actuels et leur pérennité potentielle
  • ancienneté du cabinet
  • nombre de sites
  • nombre de collaborateurs et taux de turn-over
  • compétences informatiques internes
  • risques assumés ou pas
  • rentabilité souhaitée

Iloa est la seule solution de gestion intégrée pour les cabinets d’expertise comptable à la fois On Premise et SaaS pour respecter votre choix et synchronisable aux gammes principales (Cegid, Quadratus, Sage, Agiris, ACD).

Une extraction de données vers Power BI est automatisable pour réaliser le tableau de bord du cabinet de vos rêves !

Iloa et Power BI