Pourquoi la pénurie de RH crée un cercle vicieux dans les cabinets d’expertise comptable

Pourquoi la pénurie de RH crée un cercle vicieux dans les cabinets d’expertise comptable

9 juillet 2021 0 Par IloaBlog

Alors que la pénurie de collaborateurs devraient inciter les experts-comptables à privilégier de nouvelles approches organisationnelles et managériales, il semble qu’elle occasionne a contrario un repli accru vers les solutions numériques !

Les raisons de cette pénurie ont été confirmées par l’étude FED FINANCE de 2020/2021 portant sur le turn-over :

  • rythme et surcharge de travail
  • rémunérations peu attractives
  • manque de reconnaissance
  • non reconnaissance des compétences
  • pas de remise en question, rigidité
  • manque de modernité, d’attractivité
  • virage numérique insuffisant
  • équilibre télé-travail / présentiel pas optimal…
Outils

Ce paradoxe pousse la plupart des cabinets dans une fuite en avant mortifère : en effet,…

  • la superposition des outils complique les processus de production, abaissent la productivité et découragent les collaborateurs, avec des changements trop rapides et souvent peu pérennes
  • pas question de développer des services et du conseil si des RH motivées ne prospèrent pas au sein du cabinet !
  • les marges des cabinets sont laminées par l’accumulation d’abonnements récurrents et d’hébergements SaaS variés dans un contexte où panier moyen d’honoraires, productivité et rentabilité baissent tendanciellement
  • mais la conséquence ultime est encore plus grave…

Les cabinets sont privés d’une mutation stratégique pourtant indispensable à l’approche de la facture électronique en 2023

En effet, cette arrivée va réduire drastiquement le travail de tenue comptable en réglant la problématique de la gestion des achats qui est la difficulté numéro un des cabinets… Et donc leurs honoraires à terme sur la mission comptable traditionnelle !

C’est une sorte d’implosion lente mais régulière qui est à l’oeuvre.

Elle va faire sortir du marché beaucoup de petits cabinets, faute de RH, et pousser les autres à devenir des micro-structures de consulting avec moins de CA récurrent et donc une valeur patrimoniale qui deviendra marginale.

Le phénomène va également fortement accélérer la concentration des cabinets, leur permettant de développer des pôles spécialisés et des offres multiples à destination de clients très demandeurs.

Comment sortir de l’apparente solution de facilité, même quand on est un “petit cabinet” ,

Répétons-le une xième fois !

Les “outils magiques” ne sont pas LA SOLUTION ULTIME. Ils ne sont qu’un “ingrédient favorisant” de la productivité…

Les deux autres ingrédients du véritable “cocktail magique” de la productivité sont beaucoup plus importants :

  • la mise en place de méthode organisationnelle efficace et bien comprise des équipes, qui les implique, les responsabilise et leur donne envie de se challenger pour faire partie d’un cabinet du futur !
  • un management des RH rénové qui modifie en profondeur le COMPORTEMENT PRODUCTIF des collaborateurs en leur donnant des armes pour éviter les dérives traditionnelles.

Et leur grande force est de régler en grande partie le phénomène du turn-over en cabinet, voire de renforcer son attractivité !

Ces dérives traditionnelles sont clairement celles-ci dans la plupart des cabinets

Nous les rencontrons partout :

  • peu de planification sérieuse : ce qu’il faudrait = budgets de temps challengés, rendez-vous clients prévus à l’avance, priorisation des dossiers à produire
  • pas de pilotage maîtrisé : pas d’outils de suivi visuel et global de la planification. Absence de vision précoce de la productivité et de la rentabilité. Raisonnements à l’ancienne trop focalisés dossier par dossier…
  • méthode absente : l’organisation productive est laissée à l’initiative de l’empirisme de chacun (collaborateurs et clients qui impriment leur rythme)
  • management des RH incertain : ce qu’il faudrait = sensibilisation, responsabilisation, implication, témoignages, récompenses… Seules des équipes motivées et enthousiastes peuvent offrir le choc de productivité nécessaire aux cabinets !

Cerise sur le gâteau : ces résultats s’obtiennent même sans changement d’outil de production ni changement de technique métier !

Pourquoi surinvestit dans les outils si :

  • les gains sont tués par le turn-over des collaborateurs ?
  • les gains sont absorbés par les coûts d’abonnements ?

Les cabinets doivent comprendre que leur plus gros effort ne doit pas porter sur les outils mais sur les ressources humaines…

Il y a du travail !

Chaîne Critique

En savoir plus sur la Méthode de la Chaîne Critique pour réaliser + de 30% de gains de productivité instantanément