Gains de Productivité : pourquoi la Chaîne Critique bat les outils de Dématérialisation à plate couture dans un cabinet comptable

Gains de Productivité : pourquoi la Chaîne Critique bat les outils de Dématérialisation à plate couture dans un cabinet comptable

22 juillet 2021 0 Par IloaBlog

Alors que la très coûteuse course à la dématérialisation des cabinets d’expertise comptable bat son plein depuis 10 ans, leur productivité baisse ou stagne malgré tout depuis 3 à 5 ans !

Nous avons écrit beaucoup d’articles qui expliquent ce paradoxe, il peut se résumer en 5 points :

  • multiplication et liaison/juxtaposition par toujours heureuse des outils
  • multiplication des processus de production pas toujours maîtrisée
  • explosion des coûts d’abonnement et de SaaS
  • explosion des coûts RH du fait du turn-over induit
  • oubli fréquent des deux ingrédients-clés : l’organisation (la méthode) et le management des RH (la sensibilisation, la motivation, la responsabilisation, la communication, la récompense).

Un peu malicieusement, nous incitons les dirigeants de cabinets à s’interroger sur cette idée : “la prolifération et la marche forcée vers les outils de dématérialisation est-elle principalement au service de mon cabinet et de mes clients, ou bien plus essentiellement au bénéfice des incitations de l’Administration ?”


Voir le témoignage de Stéphane ALBINET expert-comptable et dirigeant du cabinet SOGEC

Voir le témoignage de Jérôme GANDIN chargé de clientèle et collaborateur “pilote” de la mise en oeuvre de la Chaîne Critique au sein du cabinet SOGEC (+34% de gains de productivité obtenus dès la première période fiscale !)


Nous prouvons actuellement, chiffres à l’appui, que la Méthode de la Chaîne Critique fait beaucoup mieux et surtout instantanément :

  • sans mutation lourde des outils qui demande souvent 2 à 3 ans de mise en oeuvre, avec des échecs ou des retards non négligeables !
  • sans changement du métier qui déstabilise les équipes (par exemple traiter des dossiers en compta d’engagement en compta de trésorerie)
  • sans “révolution” particulière (souvent beaucoup de “discours” sans accompagnement réel) qui génère malheureusement du turn-over à une époque où retrouver des collaborateurs comptables devient une gageure…

Quels sont les secrets de cette méthode ?

Secret n°1 : travailler simultanément sur les 3 ingrédients de la productivité

  • les outils d’organisation (planification, pilotage, mesure, synthèse)
  • la méthode organisationnelle (les nouveaux processus et méthodes de travail)
  • le management des ressources humaines (planifier théoriquement c’est bien, piloter, manager, encourager, récompenser, c’est mieux.

Les deux derniers points créent un CHANGEMENT DE COMPORTEMENT DES COLLABORATEURS qui fait toute la réussite de l’opération.

Par exemple :

  • prioriser et planifier les dossiers sur son agenda
  • connaître son budget de temps avant de travailler
  • protéger ses temps de sprint
  • s’interdire la fonctionnement en multi-dossiers et multi-tâches
  • accepter d’investir du temps pour en gagner 10 fois plus…

Ici, on ne compte pas sur “l’aide magique” d’une quelconque intelligence artificielle, logique vouée à l’échec, et dont l’idée est largement répandue par certains éditeurs !

Si vous souhaitez aller vers un “cabinet de robots”, oubliez dès à présent votre idée d’aller un jour vers des services et du conseil “orienté clients”. Et restez un supplétif au service de l’administration française en attendant les nouvelles obligations légales qui ne manqueront pas d’être inventées par nos créatifs hauts fonctionnaires…

Conséquences :

  • l’humain est au centre, sensibilisé, motivé, responsabilisé, récompensé ! Qui dira que les cabinets n’ont pas besoin de travailler fortement ce sujet RH ?
  • l’accompagnement sur 1 à 2 mois est essentiel pour implanter de nouvelles habitudes positives
  • les résultats sont immédiats et à la hauteur des attentes (gains > 30%).

Secret n°2 : on ne change ni les outils de production ni le métier

Pas besoin de 2 ans pour apercevoir les premiers gains !

Conséquences :

  • pas d’investissements colossaux
  • pas de temps perdu
  • pas de risque de turn-over
  • le “choc de productivité” procure au cabinet du temps et des moyens financiers pour envisager sa mutation stratégique et préparer rapidement la fin de la tenue qui va accélérer dès 2023 avec la facture électronique…

Secret n°3 : les “RH pilotes” sont fières de leurs réalisations

Elles constatent que les gains sont instantanés et incroyablement élevés, dès la première mise en application de la méthode sur un dossier, ce qui est très motivant.

Conséquences :

  • elles témoignent de leurs bons résultats
  • elles entraînent les autres collaborateurs
  • elles permettent au cabinet de rentrer dans une boucle vertueuse.

La boucle vertueuse déclenchée par la Chaîne Critique

Elles tiennent en 5 points-clés :

1/ Les performances explosent : productivité, rentabilité, développement rendu possible de CA

2/ Les récompenses des collaborateurs sont facilitées : elles valident le travail et le nouveau comportement productif

3/ Le turn-over est limité : dans un cabinet en maîtrise de son organisation et un management positif des RH, les collaborateurs vivent bien !

4/ L’attractivité du cabinet est boostée : le bouche à oreilles, les réseaux sociaux vont travailler pour vous et rendre votre cabinet désirable, jusqu’à recevoir des candidatures spontanées…

5/ L’évolution devient possible vers de nouvelles offres du cabinet plus “orientées clients” générant CA et une seconde attractivité : celle des clients !

Pourquoi la Chaîne Critique tombe à propos dans les cabinets

1/ Il faut compenser une pénurie structurelle de collaborateurs comptables et paye et donc :

  • Éviter le turn-over
  • Redevenir attractif pour embaucher.

2/ Le télé-travail vous oblige à un management plus « encadré » qui va :

  • Rassurer les collaborateurs un peu livrés à eux-mêmes
  • Vous rassurer sur l’efficience de leur travail depuis chez eux

3/ Vous devez retrouver des marges financières pour compenser l’augmentation forte de :

  • Vos coûts informatiques (abonnements, hébergement/sécurité)
  • Vos coûts RH.

4/ Pour ceux qui veulent développer de nouvelles offres orientées clients, le « choc de productivité » est salutaire pour dégager du temps et des moyens financiers

5/ Il y va aussi de votre santé d’éviter l’accumulation des périodes intenses de fatigue et de stress.

Dubitatif.ve ? Testez la méthode sur un seul collaborateur « pilote » !
Vous pourrez généraliser et déployer la méthode dans un second temps.

Pour en savoir plus sur la méthode, parcourez ce blog…et regardez nos deux webinaires “Chaîne Critique”