Epuisés, mais sous pression, les cabinets doivent relever 3 challenges !

Epuisés, mais sous pression, les cabinets doivent relever 3 challenges !

7 juillet 2020 Non Par IloaBlog

“On s’en souviendra de celle-là !” est sans doute la phrase emblématique du moment.

La période fiscale millésime 2020 (pour les comptes 2019) laissera des traces à plus d’un titre :

  • perte d’un mois pour assister en urgence les clients en mars/avril face à la crise du coronavirus ;
  • mise en télétravail forcé de 100% des troupes ;
  • deux mois de confinement à jongler pour capter les pièces des clients et manager aussi bien que possibles les équipes ;
  • législation changeante et instable au jour le jour ;
  • délais tous explosés et rallongés…

Physiquement, moralement, ce 1er semestre 2020 aura été très “compliqué” !

Et pourtant le plus dur serait à venir ?

Il se pourrait bien pourtant que le plus difficile soit devant nous après l’été car ces 6 mois auront un impact irréversible.

Irréversible pour les clients des cabinets, essentiellement des TPE/PME qui ont été lourdement ébranlées par le côté foudroyant de la crise sanitaire.

Et qui, largement fragilisées, risquent bien, pour un nombre important d’entre elles, de ne pas passer la fin de 2020.

(voir l’Opération Cashmere lancée par RCA Consulting en mai 2020).

Irréversible pour les cabinets eux-mêmes qui ont vu leur résilience habituelle mise à rude épreuve.

Challenge 1 – Productivité et rentabilité à l’épreuve

Pour beaucoup, un mois a été consacré, sans facturation additive, au secours et au soutien sans faille de leurs clients.

Dans un contexte de baisse tendancielle du ratio CA/effectif, la perte de productivité devrait se retrouver dans les comptes de 2020, et sera difficile à rattraper.

C’est donc aussi la rentabilité qui sera impactée en bout de course, accélérant mécaniquement sa baisse, comme jamais.

Le réflexe naturel sera une course plus effrénée encore aux outils de dématérialisation : mais les cabinets comprendront-ils enfin que c’est d’une course à l’organisation de la production dont ils ont le plus besoin en urgence ?

Et ce afin de :

  • raccourcir la période fiscale (de 2 mois)
  • réduire les mali sur dossiers (plus de 30% des dossiers !)
  • poser les bases d’une facturation optimisée (+5 à 10%)
  • soulager et fidéliser leurs équipes.

(voir l’outil TurboBusiness, outil leader sur la planification et le pilotage de cabinets).

Challenge 2 – Consolidation et conquête de chiffre d’affaires

Il va falloir se méfier de ne pas laisser traîner dehors trop de factures clients impayées.

Mais aussi consolider son portefeuille clients et donc mesurer les risques de casse notamment dans les secteurs les plus secoués.

Enfin, trouver des relais afin de :

  • créer rapidement de nouveaux conseils ou services ;
  • susciter la prescription clients, plus rapide que les techniques de marketing Internet pour capter des “leads” (prospects qualifiés).

Sur ce plan, il nous semble que les besoins vitaux qui montent en puissance autour de la trésorerie face à la sortie de crise sont les plus évidents à développer.

Nous constatons aussi que les cabinets lancés depuis des années sur ce sujet attirent beaucoup de nouveaux clients par le bouche-à-oreilles.

Challenge 3 – Faire le point dans votre cabinet et affiner votre stratégie de rentrée

Le Club RCA ouvre cette année quelques places à un petit nombre de cabinets très motivés pour faire un point profond sur leur évolution et pour résoudre radicalement les sujets cités plus avant.

Avec une offre de bienvenue “tout-en-un” très fournie :

  • audit et benchmark des pratiques et des performances du cabinet
  • préconisations et plan d’action très concret
  • tous les logiciels de la gamme ILOA livrés gratuitement
  • prestations de services à tarif réduit
  • échanges et rassemblement de qualité…

Pour demander un entretien, c’est ici ou bien appelez directement Stéphane REGNIER au 06 11 23 09 18.