Comment supprimer tous vos mali sur vos dossiers d’expertise comptable ?

Comment supprimer tous vos mali sur vos dossiers d’expertise comptable ?

14 octobre 2021 Non Par IloaBlog

Aujourd’hui, entre 30 et 40% des dossiers d’un cabinet sortent en malus à la fin de la mission, pour un montant moyen de 500€ !

Faites le calcul : c’est une fortune perdue tout au long d’une carrière d’expert-comptable…

Les trois causes de malus sont depuis longtemps identifiées

  1. une mission est mal vendue : quand les collaborateurs sont affectés sur les tâches de la mission, une mission vendue au client 3000€ est valorisée en prix de vente collaborateur affecté à 3950€. Vous avez perdu 950€ avant de commencer à travailler…
  2. des surtemps sont enregistrés sur la mission : trop de temps passés par rapport aux budgets de temps définis plombent la rentabilité finale ;
  3. des glissements de fonction sont autorisés : ce qui signifie par exemple que des personnels à 90€/heure en prix de vente exécutent des tâches à 50€. Ils font perdre 40€ de marge par heure travaillée. Ce phénomène est souvent rencontré dans les petits cabinets et dans les cabinets en manque de collaborateurs (turn-over ou forte croissance) qui oblige les cadres et dirigeants à redescendre sur des tâches en-dessous de leur niveau.

Si la première cause citée (les mali commerciaux) peut être constatée très tôt et peut-être rectifiée (TurboDeal de la Gamme Iloa peut vous y aider), les deux autres causes sont plus insidieuses car le dirigeant du cabinet n’a que rarement l’information avant la fin de la mission.

Et là, c’est trop tard pour réagir…

Ce déficit d’information pourrait pourtant être détecté et analysé chaque fin de mois !

Plusieurs informations sont indispensables :

  1. vos processus (tâches de la mission) doivent être élaborés
  2. des temps doivent être budgétés sur les tâches principales
  3. l’exécution des tâches (terminaison) comportant des temps doit être signalée par le collaborateur au moment de sa saisie des temps.

A partir de là, votre logiciel doit être capable de calculer un taux d’avancement et des honoraires acquis sur les tâches terminées.

Il doit alors calculer toutes les fins de mois un bonus ou un malus corrigé du taux réel d’avancement sur la mission.

Ce seul indicateur est un trésor pour votre cabinet !

Car il va vous mettre en évidence les dossiers qui dysfonctionnent :

  • pour des causes internes : une mauvaise organisation du collaborateur, des problèmes informatiques etc…
  • pour des causes externes : par exemple, un client qui connaît un fort développement de son activité et donc de ses volumes de pièces et informations à traiter.

Vous êtes alors en mesure de prendre des mesures précoces, seules efficaces pour tendre vers une stratégie « zéro malus » sur vos dossiers d’expertise comptable.

Et sur toutes vos autres missions qui s’étalent sur plusieurs semaines ou mois. CQFD.

Les outils de la Gamme Iloa sont en mesure d’analyser toutes les dérives de productivité et de rentabilité sur vos dossiers et mandats.

Avant que vous ne perdiez de l’argent définitivement faute d’information… Pourquoi tolérer encore cela à notre époque ?

On en parle ? Pour demander un rendez-vous, c’est ici !